Un sous-titre drôle pour une réplique drôle

Les sous-titres sont les etxtes qui figurent en bas de l’écran

et traduisent le dialogue entre els personnages (acteurs et actrices) ou bien décrivent des éléments audio (chansons) ou encore traduisent des panneaux ou indications.

En fait, le plus difficile est de faire rentrer le texte dans les contrainets de temps et d’espace. La traduction doit rentrer dans els deux lignes disponibles. On parle de deux fois 6 ou 7 mots, ce qui ne nous fait que 15 mots en tout. Si l’on obtient plus de mots, il faut couper. Beaucoup de facteurs entrent en jeu pour créer de bons sous-titres.

Si l’on vous donne une traduction mot pour mot, vous pensez que vous n’aurez pas de problème d’espace sur l’écran ? Mais nous parlons plus vite que nous ne lisons. Le public ne pourra pas lire tous les mots : il ne peut pas lire autant de mots que ceux qui sont prononcés, à la vitesse où ils sont prononcés. Il faut donc raccourcir les répliques. Sous-titrer est un processus en plusieurs étapes.

Chez Elaph, les traducteurs regardent votre programme ou votre film avant de se mettre à la traduction. Ils peuvent ainsi mieux comprendre el contexte. Un mot peut avoir différentes significations suivant le contexte. Le mot ‘طيب’peut signifier une foule de choses suivant le context, et l’intonation. Il peutvouloirdire :simplet, délicieux, bon, ou encore « bref ». De la mêmemanière, le mot “bien” ne se traduit pas pareil, pas toujours par حسناً’commevous le voyezdans des films aux sous-titresproblématiques.

En voyant ces films, vous vous demandez quell était le mot original, s’il y avait un mot drôle à l’origine. En nous fournissant votre vidéo originale, vous nous aidez à produire de meilleurs sous-titres. Certes, s’il est impossible de regarder la vidéo pour une raison de temps ou autre, les traducteurs travailleront sur un texte écrit, scénario, script, dialogue, et signaleront toute ambiguité.

Notre expérience nous a appris à faire particulièrement attention à certaines choses. Le genre et le nombre, en français et en arabe, ne sont pas la même chose. Un simple « vous » peut s’adresser à une ou plusieurs personnes. Si un traducteur ne vous demande pas le contexte pour de tels points, ne leur faites pas confiance.

Et ne parlons même pas des exclamations, du type “oh là là”, “mon dieu”, “nom d’un chien”…

table1

Révision des sous-titres

Chez Elaph, nous faisons relire et corriger les sous-titres par des professionnels. A ce stade, toute erreur ou inexactitude est débusquée. La version finale est corrigée. Si c’est un traducteur A qui traduit votre script, c’est un traducteur B qui le relira. C’est la meilleure façon de procéder, car un autre que moi verra plus facilement mes erreurs.

C’est bien sûr une étape importante dans toute traduction, mais elle est encore plus importante dans le sous-titrage. Les erreurs deviennent plus flagrantes sur grand écran. Une poignée de fautes peuvent réduire vos efforts à néant.

Les contraintes du sous-titrage

Il faut se concentrer sur les dialogues, mais ne pas oublier les autres éléments sonores comme les chansons, les encarts, les titres de journaux, les paroles prononcées par une radio ou une télévision, par exemple. En sous-titrant, nous faisons très attention à ces éléments spatio-temporels.

En outre, il y a aussi le problème de la longueur de ces encarts écrits. Certes, si vous le souhaitez, nous pouvons traduire le script comme s’il s’agissait d’un texte qui n’a pas de contraintes spécifiques, et faire ensuite appel àquelqu’un d’autre pour adapter le texte à l’écran. Mais si vous vulez vous simplifier la vie, confiez-nous tout de suite l’entièreté de la tâche. Nous traduirons votre etxte directement pour le grand écran.